Nous annonçons la création de BESTREMA, un bureau d'études structure basé à Paris, spécialisé dans les monuments anciens. Un des objectifs de cette société est de participer à la diffusion des connaissances sur la structure des monuments anciens auprès du grand public.

Les nouveaux articles que nous écrirons seront désormais mis en ligne sur bestrema.fr. Les anciens articles qui ont déjà été publiés ces deux dernières années resteront à votre disposition sur Combien ça porte. Nous vous remercions d'avoir suivi ce blog, et nous remercions tout particulièrement les lecteurs qui ont partagés avec nous leurs observations sur les structures des monuments anciens.


25 novembre 2012

Balcons - Palerme

1 Introduction

Nous présentons ci-dessous quelques exemples caractéristiques de balcons pouvant être observés à Palerme (Sicile, Italie). Ces exemples sont regroupés dans trois grands groupes : balcons à consoles en pierre, balcons à consoles métalliques, et balcons avec profilés métalliques à double T.
Les photos ci-dessous sont précédées de courts commentaires sur les aspects structurels des balcons. Il faut noter cependant que les photos, prises depuis le sol, ne révèlent que la forme extérieure des balcons. Or cette dernière n'est que la partie émergée de l'iceberg. Par exemple pour les consoles en pierre, la partie visible est généralement plus courte que la partie engagée dans la maçonnerie du mur de façade. Les systèmes d'ancrage des pièces métalliques (profilés métalliques en double T, tirants des consoles triangulaires) jouent un rôle essentiel dans la stabilité du balcon, et eux aussi ne sont pas visibles sur ces photos.
Cette article servira d'introduction à un article sur les systèmes de porte-à-faux utilisés dans les monuments anciens.

2 Balcons à consoles en pierre

Balcons formés par des dalles en pierre d'épaisseur importante (de l'ordre de 20cm), souvent ornés de caissons en sous-face. Ces dalles en pierre sont appuyées sur la maçonnerie du mur de façade (voir encastrées dans ce dernier), et portées par des consoles. Les consoles sont formés par un ou plusieurs blocs de pierre monolithes, dont seule une petite partie émerge de la maçonnerie.
Les quatre exemples ci-dessous possèdent des balustrades à jabot d'oie.

Balcons à faible saillie

Consoles à volutes

Palazzo Nuccio, Palerme

Consoles à volutes. La console principale est placée sur la clé de l'arc.
Palazzo Sammartino, Palerme

Balcons à forte saillie

Consoles figurées
Monastère Bénédictin, Catane

Consoles soutenues par des profilés métalliques encastrés dans la maçonnerie
Palerme

3 Balcons à consoles métalliques

Introduction

Les consoles métalliques sont de forme triangulaire et composées généralement des éléments suivants :
  • tirant : pièce horizontale
  • suspente : pièce verticale
  • buton : pièce fermant le triangle avec le tirant et la suspente
  • raidisseur : pièces de formes variées occupant le centre du triangle
Les consoles portent des dalles moins épaisses que précédemment : environ 5cm. Les dalles les plus récentes dans les exemples ci-dessous semblent être en marbre. De nombreuses dalles ci-dessous ont disparu. Cela pourrait être du à une fragilité plus grande de ces dalles du fait de leur faible épaisseur. De plus, il est facile de déposer ces éléments lorsque les premiers désordres apparaissent sur les dalles, afin d'éviter les chutes d'éléments dans la rue, qui risqueraient de blesser des passants. 

Consoles ornées

Consoles doubles composées de fers forgés plats. Les deux butons sont liés entre eux par des éléments transversaux assemblés par rivets. Les tirants et le butons sont créés par deux éléments distincts ; leur assemblage est réalisé par création d'une butée, l'écartement des éléments étant empêché par des rivets. Un élément à volute sert de raidissseur entre le tirant et le buton. Il n'y a pas ici de suspente : le buton doit alors être ancré dans le mur de façade.
Les dalles et les barres filantes (perpendiculaires aux tirants) qui les portaient ont disparu.

Piazza Pretoria, Palerme

Cette console est composée de fers carrés cintrés. Les assemblages entre les barres sont dissimulés par des fleurs décoratives. Les fers cintrés semblent avoir été soudés à un tirant peu visible, car masqué par la moulure sous la dalle.
Palazzo Cattolica, Palerme

Le tirant et la suspente de cette console sont des barres rectangulaires, auxquelles a été soudée une barre cintrée et coudée formant à la fois le buton et le raidisseur. On retrouve le même type de fleurs décoratives au centre des volutes, que celui observé ci-dessus.
La Palazzo Sambuca a été détruit en 1943, et il est possible que ces balcons soient une création artistique lors de la reconstruction entre 2001 et 2007.
Palazzo Sambuca, Palerme


via Vittorio Emanuele, Palerme

Ces consoles sont assez proches des consoles simples que nous verrons plus bas. Leurs butons sont ornés d'une volute en tête, et d'un élément rapporté (à volute également).
Palazzo Nuccio, Palerme

Consoles simples

Consoles formées de fers forgés plats. Le buton et la suspente sont créés par un même fer coudé. Le buton n'est donc pas ancré dans la maçonnerie, mais en compression contre cette dernière, et il est suspendu par la suspente, qui elle est ancrée en tête dans la maçonnerie. Le buton est légèrement cintré. Le tirant et le buton sont assemblés par un rivet, masqué par la volute en tête du buton. Les barres filantes qui manquaient ci-dessus (cf. Piazza Pretoria) ont été ici conservées. La balustrade est à jabot d'oie.
Deux consoles et la dalle ont disparu.
Palazzo Sammartino, Palerme

Ce balcon est du point de vue géométrique une version épurée du précédent. On note les différences suivantes : les butons ne sont pas cintrés, l'aspect de l'assemblage entre buton et tirant est plus sobre (pas de volute - mais le fonctionnement structurel est identique).
On note ici qu'un des tirants a partiellement disparu sous l'effet de la corrosion.
via Merlo, Parlerme

Ce balcon est similaire au précédent, mais l'ensemble tirant - buton - suspente semble être composé d'une seule et même barre coudée à deux reprises. Une barre coudée en forme de cercle joue le rôle de raidisseur. Ce raidisseur ne montre pas de trace d'assemblage, et il pourrait donc être soudé aux autres membres de la console. Il n'y a pas de barre filante ici.

via Merlo, Palerme

4 Balcons avec profilé métallique à double T

Console sous profilé métallique à double T

L'extrémité du profilé est masquée par un élément décoratif. On voit dans l'exemple ci-dessous à gauche l'extrémité du profilé, là où l'élément décoratif a disparu.
Le fonctionnement structurel de cette console n'est pas clair, mais il est possible que la console ne joue qu'un rôle décoratif, et que l'ensemble des charges soient portées par le profilé.
Console : fonte ?
Profilé : fer puddlé ou acier

via del Ponticello, Palerme

Profilés métalliques à double T

Dans ce premier exemple, les profilés encastrés dans le mur de façade portent une dalle de marbre de faible épaisseur.
 
via Merlo, Palerme

Dans ce second exemple, la partie supérieure du profilé a disparu dans la dalle du balcon. Ce profilé a une semelle bien plus épaisse que l'âme, ce qui pourrait indiquer un profilé du milieu du XIXe siècle. Il pourrait avoir été conservé dans ce qui semble être un balcon en béton armé lié au plancher intérieur. Ces remarques restent spéculatives.
via Merlo, Palerme

5 Conclusion

Nous reviendrons dans le futur sur d'autres exemples-types de balcons. Les indications sur les matériaux et les types d'assemblages ont été faites uniquement à partir de l'analyse des photos, et sont donc sujettes à caution.

Article mis en ligne le : 25/11/2012.